Grayan publicOn dit au revoir à Benoît en vacances dans le coin et à Clément que nous retrouverons en Août.

On se réjouissait de rester 2 jours à l'hôtel pour pouvoir dormir un peu, mais vu les horaires du petit déj et le bruit dans les couloirs, impossible de faire une grasse mat. Quand on est vraiment morts on se recouche après le petit déj. C'est ce que nous faisons ce jour là.

Départ pour Andernos avec les fameuses limitations de vitesse qui changent tous les 50m. C'est rigolo au début !

Nous arrivons en avance, le temps de faire un tour dans les jolies ruelles commerçantes au bord du bassin d'Arcachon. Nous achetons quelques babioles, cadeaux et souvenirs. Il est temps d'aller chez Chris et Dany au Com D Roy. Installation à l'extérieur, le temps menace mais les habitués sont confiants (et ils auront raison : pas une goutte).

Début du concert à 20h. Nous retrouvons nos amis Dominique et Bernard (super guitariste, il a l'habitude de jouer un titre avec nous à chaque concert à Andernos) ainsi que deux couples de fidèles rencontrés là-bas qui sont mélomanes et qui s'intéressent aux mêmes genres d'influences que nous. C'est toujours un plaisir de les retrouver. C'est pour ces habitués que nous faisons en sorte de toujours varier la play list !
Deux bonnes heures de concert avec des pauses. Son agréable et cool. On Andernos ML2+nous réclame "I wanna be a cowboy's sweetheart". Une dame de 90 ans esquisse un pas de danse.

On enchaîne, on enchaîne ! Mimizan, village vacances CEVEO. Nous y avons joué un paquet de fois il y a 10 / 12 ans, et le retour du responsable d'animation, Yannick, avec qui on s'était lié à l'époque nous donne l'opportunité de revenir en juillet et en août. Nous jouerons finalement à l'intérieur car le temps menace. Public intéressé, mais nous sommes frappés par le peu de personnes présentes au concert. Faut dire qu'il y a plein d'animations en ville ...

Good bye Mimizan et bonjour au Guilvinec après 8 heures de route. Installation sur la terrasse de nos amis du Rendez-vous des Pêcheurs sur le port. Concert standard resto breton. Amis au rendez-vous, la mer, le soleil, et le plaisir de dormir à la maison.

Avant d'avoir 3 jours de repos, il nous reste un concert RFCW avec Jean-Paul et Marion, dans notre répertoire folk, country et western swing. Ca se passe en nord Finistère, à Plougasnou. Et en arrivant sur place, nous sommes un peu désarçonnés ! C'est un bel établissement qui fait un peu bar, un peu resto, un peu night club de plage, un peu concerts. On nous installe dans une salle de danse, séparés du public qui est plutôt dans la cour intérieure vu le temps par des vitres que nous ouvrons mais qui vont finalement être fermées.
Composition du public : à 20h : 35% de curieux qui nous regardent comme si nous étions au zoo, 35% qui nous jettent un oeil indifférent genre "pfff on peu même pas discuter", 20 % c'est quand qu'on danse, et 10% qui écoutent, applaudissent et apprécient. Après quelques tentatives infructueuses d'agir sur ces pourcentages, c'est pour ces 10% que nous jouons. A 22h, il y a 50% de "quand est-ce qu'on danse" qui attendent le DJ.
Après la pause, le tôlier voudrait que "ça envoie" un peu plus. Bref, le concert se termine, on range et on s'en va ! Se donner autant de mal pour travailler un répertoire en finesse avec Jean-Paul et Marion pour arriver à "ça" ça fait bizarre. Mais bon, on en a vu d'autres.
Mêmes causes, mêmes effets, impossible de faire établir les salaires comme c'était prévu. Ils s'en contrefoutent, veulent nous payer de la main à la main, et nous devons insister lourdement pour avoir un chèque et finalement nous occuper nous mêmes des déclarations.

nautilusAprès trois jours de repos et un petit concert des Hoboes à Concarneau sur lequel il n'y a pas grand chose à dire, nous finissons le mois de juillet avec deux concerts chaleureux, rigolos, interminables, avec tous nos potes au Nautilus sur le joli port de Kérity et au bar Chez Cathy à St Guénolé. Et ça nous remonte le moral.

Quelques jours de break avant d'attaquer août !

A suivre ...