th

Mercredi 28 mai, salle Arvest à Pleyben (29), Gérard Classe invite de nombreux artistes à rendre hommage à Danielle Messia. 20 h 30. Entrée : 15/10 euros. Renseignements au 02.98.16.13.55

Avec la participation de :

Adelaïde, Clarisse Lavanant en duo avec Dan Ar Braz, Nolwen Korbell, Melaine Favennec, Louis Capart, Sophie Jézéquel, Jean-Félix Lalanne, Jean-Claude Normant et Jacques Moreau, Anne Pohon et Margot Vibert, danseuses de la troupe "Pomme Piment", et Mary-Lou pour trois titres.

Gérard Classe dira deux textes.

Auteur-compositeur-interprète à la sensibilité exacerbée, Danielle Messia avait commencé la chanson au sein du groupe folk Grattons-Labeur au cours de la deuxième moitié des années 1970 (trois 33 tours de 1977 à 1979). 

Elle marqua les années 80 avec des chansons-témoin (Grand-mère ghetto), des chansons prémonitoires (Le Paradis des musiciens), des tableaux intimes ( De la main gauche)… 

En 1984, elle quitte Barclay et signe chez Wea son troisième album Carnaval daté de 1985. Elle participe au Printemps de Bourges et au festival Équinoxe en Bretagne. En 1985, elle tombe malade. Elle est invitée à l’émission Champs Élysées le 22 juin. Elle prépare l’émission depuis sa chambre d’hôpital, voulant tenir ses engagements à tout prix. Mais, le 13 juin, Danielle est vaincue par la maladie et décède. Danielle Messia est enterrée dans le cimetière du Père Lachaise, à Paris. Un an plus tard, des amis de Danielle, Gérard Classe et Georges Narwrock décident de sortir un album souvenir Les Mots avec des chansons tirées de l’album de 1979 jamais diffusé et de maquettes de studio. Cet album a reçu le grand prix de l’Académie Charles Cros « in Memoriam ».

Jean-Jacques Goldman a écrit la chanson "Famille" en son hommage et a écrit pour elle "Le temps des enfants".
(source : Wikipedia)